AH BON !

Connaissiez-vous ces 5 traditions culinaires étranges ?

Vous aussi, vous servez des légumes verts à la Saint-Sylvestre ? C’est un gage de bonheur, si l’on en croit les Américains. En Suède, pas d’année nouvelle sans son riz au lait traditionnel. À l’approche du Nouvel An, certaines traditions culinaires refont surface aux quatre coins du monde. Nous n’avons pas pu nous empêcher de vous en dévoiler cinq.

Gare au raisin acide en Espagne

À minuit pile, de nombreux Espagnols engloutissent douze raisins : un pour chaque mois de l’année qui commence. Mais attention ! Le huitième est suret ? Le mois d’août ne sera pas des plus roses pour vous…

Les lentilles de la fortune en Italie

Vous êtes-vous déjà dit que les lentilles ressemblaient étrangement à de petites pièces de monnaie ? Cela n’a pas échappé aux Italiens. De nombreuses familles servent ainsi des lentilles le 1er janvier, censées apporter la fortune au cours de l’année nouvelle. Et pour preuve : les lentilles ne sont pas seulement bonnes pour la santé. Votre porte-monnaie ne s’en portera, lui non plus, pas plus mal.

Dites-le en musique en Écosse

À minuit, les Écossais se remplissent un verre de whisky et se remémorent, songeurs, le 'temps qui défile' sur les mélodies de l'Auld Lang Syne: une chanson écrite par le poète écossais Robert Burns.

À une longue vie au Japon

Manger de longues nouilles au Nouvel An est un signe de longévité, au Japon. Le plat traditionnel pour l’occasion est le "toshikoshi" soba, ce qui signifie littéralement "d’une année à l’autre". Les nouilles soba sont des nouilles de blé noir.

En Estonie, mieux vaut trop que pas assez

Vous vous sentez souvent ballonné après les repas de fêtes ? L’Estonie n’est pas un pays pour vous : on y sert sept, huit, neuf, voire jusqu’à douze plats, histoire d’être certain de ne manquer de rien en cette nouvelle année. Plus il y en a, plus l’année promet d’être heureuse. Burp.